Concours Photographique « PETITES DEPENSES,
GRANDS BONHEURS »

4 septembre > 23 octobre

Il en faut peu
pour être heureux

À vous de photographier ces choses que l'on peut s'offrir avec pas grand chose.

Participer

Jusqu'au 23 octobre 2019

Propulsé par wipplay

« 5000 roupis (63 euros) - Voir ma fille si heureuse sur le vélo rouge que je lui ai offert pour son anniversaire, ça n'a pas de prix. Son sourire vaut amplement chaque centime économisé pour ce cadeau. » ©Sharva Mangaonkar

Photographiez ces petites dépenses qui sont de grands bonheurs !

Le journal du matin, le pain au chocolat, la salade du marché, un billet de train pour rendre visite à un proche... Il y a tout un paquet de choses que l'on peut s'offrir avec pas grand chose, ces pièces de monnaie oubliées au fond de la poche ou ce petit billet bien gardé dans notre porte-monnaie. L'enjeu de cette thématique est de photographier ces petits plaisirs payés cash avec de l'argent bien réel.

Pour ce concours, vous devez accompagner votre image d'un récit de quelques mots pour nous raconter votre achat. Un lieu, un moment, un commerçant, une ambiance... Tout ce qui pourrait nous faire mieux vivre ce que vous avez pu vous offrir.

Quelques inspirations

« 1630 pesos argentins (25 euros) - Quand je rentre voir ma famille, je ne compte plus ni le temps, ni l'argent. Certains disent que ce n'est pas la destination qui importe, mais le voyage - pour moi, ce sont les deux. » ©Sharva Mangaonkar
« Petit ballot de foin - 3 €. Michel coupe le foin une fois par an et récolte 270 ballots de 15 kg. Sa production nourrit son cheval. L’excédent, environ 50 ballots, est vendu à des particuliers au cours officiel du marché. » ©Thierry Bouët
« Rideaux - 80 €. Dans la maison de famille, c’est une tante de Véronique qui a confectionné ces rideaux pour la chambre de sa nièce. Le tissus provient de la Samaritaine. En partance pour l’Espagne, Véronique doute que les étoffes soient assorties au genre Méditerranéen. » ©Thierry Bouët
« Transat - 55 €. Armature métallique. Accoudoirs en bois. Très bon état. Matelas épais. Disponible sur place. Joëlle a acheté le transat sur un coup de coeur l’année dernière. Se rendant compte qu’elle n’a que très peu de temps à lui consacrer, elle décide de le revendre sans état d’âme. » ©Thierry Bouët

Envie de partager
des objets "Payés Cash" ?

Prix du jury

1er prix

1500 euros

2eme prix

750 euros

3eme prix

325 euros


Prix du public

1er prix

500 euros

2eme prix

250 euros

3eme prix

125 euros

Le jury

Thierry Bouët

Photographe

Auteur de nombreux livres, photographe inclassable et éclectique, Thierry Bouët est l'ancien assistant de Tony Kent. Il devient rapidement photographe et directeur artistique du studio Harcourt et collabore avec différents journaux : Vogue, Harper's Bazaar, L'Egoïste, Vanity Fair, Libération, etc.

Élu en 2000 parmi les cinq meilleurs photographes du monde par le magazine GQ, il obtient le Prix spécial du jury au concours FNAC Expo « Attention Talent » et est lauréat d'un concours organisé par la première Biennale des Agents Associés. En 2008, il est sélectionné par Martin Parr pour le premier New York Photo Festival.

Hamidou Anne

Conseiller auprès du gouvernement sénégalais

Ancien élève de l’ENA, Hamidou Anne est aussi titulaire d’un master en communication du CELSA.

Ancien diplomate, actuellement essayiste et chercheur à l’université Gaston Berger de Saint-Louis, il a coordonné en 2017 l’ouvrage collectif « Politisez-vous ! » (United Press), regroupant 10 jeunes auteurs sénégalais.

Il vient de publier « Panser l’Afrique qui vient » (Présence Africaine) ainsi qu’une biographie intitulée « Amadou Mahtar Mbow : une vie, des combats ».

En marge de ses travaux, il a été, entre 2015 et 2018, chroniqueur pour Le Monde Afrique, sur les enjeux politiques et sociaux contemporains africains.

Olena Havrylchyk

Professeure d’Économie

Olena Havrylchyk est professeure d’Économie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et fondatrice du Master “Finance Technology Data” qu’elle dirige. Elle est également consultante pour l’OCDE dans le domaine de la régulation financière, des Fintech et de l’entrée des GAFA sur le marché des services financiers. Elle a mené des recherches à la Banque d’Angleterre ainsi que dans diverses Banques Centrales, au sein d’universités étrangères et de centres de recherche.

Ses travaux étudient l’interaction entre la technologie et l’intermédiation financière, en particulier pour les plates-formes de crowdlending et les crypto-actifs. Olena a publié dans le Review of Finance, le Journal of Banking and Finance ainsi que dans d’autres revues académiques.

Elle a reçu en 2018 le prix du meilleur article à la First Toronto FinTech Conference, le trophée SAB 2013 pour la finance soutenable et le prix Olga Radzyner - 2011 pour son travail de recherche sur l’intégration économique européenne. Originaire d’Ukraine, Olena Havrylchyk a obtenu son doctorat en Economie à l’Université Européenne de Viadrina en Allemagne.

Philippe Assalit

Photographe plasticien

Philippe Assalit est photographe plasticien, scientifique de formation, s’intéresse au corps et au portrait, à la frontière de la peinture, de la sculpture, du dessin, et de la photographie. Il se définit comme "néo-pictorialiste". Inspiré par les pionniers (collage, grattage, montage, attaques chimiques, virage, coloration…), il mixe les techniques du maquillage, du dessin, de la peinture, du montage et de la 3D, d’abord sur support argentique puis aujourd’hui avec l’outil numérique. Il travaille par séries (de 10 à 100 photographies), chaque série envisagée soit de manière chronologique soit comme une pièce kaléidoscopique.

Philippe ASSALIT, expose en France et en Europe depuis 30 ans. Notamment, à plusieurs reprises avec le Centre G. Pompidou - MNAM Paris depuis 1998, commissariat Alain Sayag conservateur initiateur du cabinet de la photographie (RIP Arles 2001-Abbaye de Montmajour ; Espace Electra 1998, Fondation Miro 1999, en Corée 2010-2011). Des œuvres ont été aussi présentées à l’exposition inaugurale de Maison Particulière Art Center-Bruxelles en 2011, au Domaine de Peyrassol dans le Var en 2013 avec le concours de Valérie Bach, au Festival international d’art contemporain Alpilles Provence A-part 2015 aux Baux de Provence invité par Leila Voight, au sein de la collection de Galila Barzilaï Hollander (Christie’s Paris 2013, Fotofever art fair 2014-Paris, The WOAN, Bruxelles 2017).

Roger Pfund

Artiste peintre, graphiste et designer

Artiste peintre, graphiste et designer suisse et français, Roger Pfund vit et travaille à Genève où il a dirigé un atelier de communication visuelle depuis 1971. En qualité de graphiste, Roger Pfund développe son activité dans tous les domaines de la communication visuelle. Il travaille dans des domaines aussi divers que la culture, l’humanitaire, la finance et l’industrie.

Il se spécialise depuis de nombreuses années dans la création et le design du billet de banque. Dès 1971, il participe à la création des billets suisses et est le concepteur de la dernière série des billets français. En 1996, le jury international de l’Institut Monétaire Européen lui attribue le premier prix du concours de l’EURO. Il est appelé par de nombreux pays comme conseiller et concepteur de nouveaux billets.

Martha Mghendi-Fisher

Entrepreneure sociale et professionnelle de la fintech

Martha, née au Kenya, est une philanthrope, entrepreneure sociale et professionnelle de la fintech & des solutions de paiements. En 2008, elle s’installe définitivement aux Pays Bas. Martha est une défenseuse ardente des enfants, des personnes plus vulnérables et des femmes. Elle est aussi une défenseuse de l’égalité, la diversité & l’inclusion et elle dédie beaucoup de son temps à prendre la parole dans les conférences et événements sur ces sujets.

Martha est la fondatrice de European Women Payments Network (EWPN), de African Women in Fintech & Payments (AWFP), de Beyond Innocence Foundation (BIF), de Dali Spaces-Coworking Spaces for Women, de The Fintologist et de The Grieving Migrant. Elles est aussi la fondatrice de Wadawida Education Fund (WEF), un fond privé qui offre des bourses aux étudiants défavorisés de Taita pour pouvoir aller au lycée. Elle était Présidente (2017/2018) du Rotary Club Utrecht International (RCUI), où elle reste toujours membre.

Anne-Sophie Duroyon-Chavanne

Administratrice du département des Expositions et des Collections à la Monnaire de Paris

Diplômée d’une maîtrise d’Histoire de l’art et Archéologie classique de l'université Panthéon-Sorbonne en 2004, Anne-Sophie Duroyon-Chavanne complète sa formation par un DESS en gestion du patrimoine culturel et se spécialise ainsi en management d’institutions culturelles et du patrimoine d’entreprises.

Forte de son expérience dans la mise en valeur de patrimoines joaillier, photographique et d’arts graphiques au sein des Maisons Chanel et Chaumet, elle rejoint la Monnaie de Paris en 2006 pour mettre en valeur et promouvoir les patrimoines matériels et immatériels de la dernière usine de Paris. En 2008, elle prend la tête du programme de rénovation muséale mené dans le cadre du projet MétaLmorphoses et poursuit conjointement la mise en valeur et la préservation des métiers d’art de la Monnaie de Paris.

En 2017, elle devient Administratrice du département des Expositions et des Collections. Elle accompagne la réalisation et le suivi du projet scientifique et culturel, qu’il s’agisse de la programmation et de l’exploitation muséale, des collections permanentes et des expositions, dans ses dimensions financières, juridiques et administratives ainsi que de stratégie culturelle.

Actualités

Petites dépenses, grands bonheurs !

Quelques petites choses payées avec pas grand chose en guise d'inspiration au concours.

Lire l'article

Journée mondiale des océans : billets échoués

Le 8 juin est la Journée mondiale des océans et CashEssentials vous emmène dans un voyage à travers le monde pour vous donner un aperçu de la vie marine riche et colorée trouvée dans de vastes eaux - et dans vos portefeuilles ! Apprenez-en davantage sur divers billets de banque superbement conçus et jetés à terre.

Lire l'article

Wipplay.com
Faire émerger la photographie

Wipplay.com fait émerger la photographie populaire, talentueuse, spontanée.

La plateforme web donne des occasions de présenter ses talents en lançant chaque semaine des appels à contribution photographique, ouverts à tous : photographes en herbe, confirmés ou professionnels.

Wipplay s’engage à surprendre et inspirer sa communauté avec des thématiques de concours originales. Avec une “ grande profondeur de champ ”, l’équipe Wipplay nourrit la créativité de plus de 50 000 contributeurs et éveille chaque jour de nouveaux prodiges. La photographie populaire prend ici tout son sens.

Vous pouvez participer directement sur Wipplay.com.

Wipplay team
Suivez Wipplay
Concours Photographique « PETITES DEPENSES,
GRANDS BONHEURS »

Partager